Rudolf Steiner, sa prophétie sur l’avenir

Rudolf Steiner, sa prophétie sur l’avenir

Rudolf Steiner était un homme extraordinaire, un être qui a donné toute sa vie pour l’humanité et qui était porteur d’un message du monde divin. Sa philosophie fait partie de la Tradition des Esséniens. Cherchant toujours à honorer les Maîtres du passé et à apprendre de leur sagesse, Olivier Manitara, Maître essénien contemporain, a médité sur l’une des prophéties2 de Steiner qui date de 1920. Voici son interprétation, qui nous permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et, surtout, celui vers lequel nous nous dirigeons inéluctablement.

Des esprits éclairés d’aujourd’hui considèrent comme superstitieux de voir des puissances spirituelles à l’œuvre dans les phénomènes naturels. Ils ne se doutent pas le moins du monde que des esprits démoniaques sont actifs dans tout le domaine de la technologie créée par la race humaine. Il leur sera difficile de le voir parce que ces puissances agissent dans la volonté – et je vous ai souvent dit que la volonté est endormie. Elles agissent à un niveau inconscient et s’emparent de l’esprit humain. »
Les hommes se sont séparés des forces divines à l’œuvre dans les fleurs, dans les arbres, dans le soleil, dans tous les phénomènes naturels. Ils ne savent plus lire le message des Dieux. Steiner nous dit qu’aujourd’hui nous sommes gouvernés par des êtres qui affirment que cette sagesse de nos ancêtres n’est pas vraie, que c’est une superstition. Mais ces êtres qui nous gouvernent ne voient pas que, dans les forces qu’ils font apparaître par la technologie, il y a des entités démoniaques.
« Elles agissent à un niveau inconscient », écrit Steiner en parlant de ces forces démoniaques. Celles-ci s’emparent de l’esprit humain de façon à ce que nous ne soyons plus réellement des hommes, mais que nous soyons asservis à une intelligence dont nous ne savons rien. Et il suffit qu’une centrale nucléaire soit mise en péril, comme cela a été le cas récemment au Japon, pour que souffle un vent de panique car tout notre monde est remis en question. À travers cette catastrophe, nous voyons un être qui montre son visage, mais nous sommes tellement emprisonnés par cet être que nous sommes incapables de l’affronter.
« En voici la conséquence : dans le passé, les êtres humains possédaient au moins une certaine conscience des puissances démoniaques », écrit Steiner. Le pire, avec le côté démoniaque, c’est quand on ne le voit pas. C’est comme un trou sur un chemin : quand tu le vois, il ne te fait pas peur car tu peux l’éviter. C’est quand tu ne le vois pas qu’il devient dangereux. Le danger, c’est de ne plus savoir, de ne plus avoir le discernement clair. Steiner nous dit qu’il y avait un temps où les hommes savaient discerner le bien du mal, mais qu’aujourd’hui nos dirigeants, les guides, les gens éclairés sont incapables de voir ces forces à l’œuvre dans la vie des hommes.
« Aujourd’hui, les puissances démoniaques remuent à leur gré dans tous les produits de la technologie : leurs activités s’étendent jusque dans la sphère de la volonté humaine, mais les êtres humains ne sont pas encore prêts à le reconnaître… Dans les anciens temps, les esprits perçus dans les phénomènes de la nature étaient lucifériens ; les esprits actifs dans les machines, dans tous les produits de la technologie sont ahrimaniens. »
Steiner dit que les esprits cachés derrière les phénomènes de la nature sont lucifériens, c’est-à-dire spirituels, religieux, tandis que les esprits actifs dans les produits issus de la technologie sont ahrimaniens. « Ahriman » est un ancien terme de la philosophie zoroastrienne qui est synonyme de « Satan ». Satan, comme Lucifer, sont des Fils de Dieu qui ont chuté.

Les mondes de la matière et de l’au-delà
Autour de l’homme, il y a un monde universel : les quatre éléments, ainsi qu’une force invisible symbolisée par le pentagramme, le symbole de la volonté. Celui qui maîtrise ce symbole dirige les éléments, et par le fait même, il dirige l’homme à son insu.
Au-dessus de l’homme, on retrouve l’au-delà, le monde de Lucifer. Dans ce monde vivent les esprits, les génies et les égrégores. Ces égrégores forment le monde spirituel qui entoure la terre et l’humanité ; ce sont des entités collectives alimentées par les hommes pour satisfaire leurs besoins intellectuels, moraux et spirituels. Ainsi sont nées les religions comme le christianisme, l’islam, le bouddhisme mais aussi la science moderne et les croyances matérialistes.
Sous le monde de Lucifer, on retrouve le monde de Satan/Ahriman. Le monde satanique/ahrimanien amène toutes les forces des mondes invisibles dans le plan physique et il empêche l’homme d’être conscient, il l’isole. Dans l’avenir, nous serons isolés. Quand nous nous parlerons, cela ne voudra plus rien dire, il n’y aura plus d’âme. Satan/Ahriman veut tout conduire dans la robotisation ; c’est ce dont nous parle Steiner :
« Les êtres humains s’entourent donc eux-mêmes d’un monde ahrimanien qui se développe de façon tout à fait autonome. Vous percevrez cette tendance dans l’évolution humaine. D’un monde luciférien qui influence encore leurs esprits conscients et détermine leurs destinées, les êtres humains sont entraînés dans un monde ahrimanien. Et aujourd’hui, cela se produit à une vitesse très rapide. »
Steiner aurait aussi bien pu le dire ainsi : « D’un monde où l’on pensait encore que la nature était vivante, qu’il y avait des esprits, des forces, une âme derrière tout ce que l’on voit, on en arrive à penser dans un monde ahrimanien. » Et quand il y a une catastrophe qui survient, nous nous plaignons : « Ce n’est pas juste. Pourquoi Dieu permet toute cette souffrance ? » Nous ne regardons pas derrière ces forces, nous ne voyons pas qu’il y a une intelligence en tout. Alors nous ne comprenons pas le message, nous n’avons pas de réponse et nous nous sentons perdus. Nous n’avons plus les réponses parce que nous ne sommes plus en contact avec les mondes invisibles…

Extrait de la revue Conscience essénienne.

Pour voir l’article aux complet – vous pouvez vous abonner ou acheter  la revue Conscience essénienne en cliquant sur le lien suivant: Formulaire de commande.

Conscience essénienne n°1 – juin / août 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s