Le secret de la libération de l’âme par l’eau

Dans son essence, l’âme est l’épouse de l’esprit divin. Elle garde en mémoire toutes les expériences, les savoirs acquis par l’homme sur la Terre. L’âme vient tel un guide de Lumière. Elle s’incarne avec l’homme à son premier inspir et reste très présente en lui durant les premiers mois de sa vie. Le temps passant, l’âme de l’enfant subit toutes sortes d’influences qui s’imprègnent dans l’eau éthérique qui l’entoure, dans son aura. La transparence de cette
L’éveil de la vie de l’âme est primordial dans la vie d’un homme. Selon l’enseignement des Esséniens, si l’on ne vit pas en accord avec ce qui a été prévu pour notre incarnation, l’âme se sacrifie et s’atrophie dans le corps physique. Cette dualité engendre beaucoup de souffrances et de maladies. Célèbres thérapeutes depuis la nuit des temps, les Esséniens d’aujourd’hui travaillent avec les énergies de l’Archange Gabriel pour reconnecter l’homme avec son âme éternelle
La libération de l’eau est capitale : si elle est limpide, l’âme peut entrer en contact avec l’homme. S’il se met à son écoute, elle lui permet de s’éveiller dans une conscience supérieure et lui apporte le bonheur et la plénitude. Si les pensées, les sensations, les impressions vécues par l’homme à chaque instant de sa vie sont troubles, elles s’impriment sur la substance subtile de son âme jusqu’à l’étouffer et vivre à sa place. Il est très rare aujourd’hui de parvenir à l’âge adulte en gardant le contact avec son âme…
L’âme se sacrifie alors et devient prisonnière du corps. Elle souffre de ne pas pouvoir obtenir un contact conscient avec l’homme. En ne trouvant pas sa place, l’homme est lui aussi perdu et le monde divin ne peut pas venir sur la Terre pour accomplir l’oeuvre de la Lumière.

Le baptême Essénien

Les Esséniens, appelés « les thérapeutes », connaissaient le secret de la libération de l’âme par l’eau.L’eau représente la vie, la pureté, l’amour, l’harmonie, la guérison. Sa couleur est le bleu, le bleu de l’océan mais aussi le bleu du ciel. Ne parle-t-on pas d’« océan d’amour », de « fleuve de la vie » ? L’homme doit apprendre à ne pas troubler l’eau de ses pensées, de ses relations, de ses sentiments, de sa vie, mais, seul, il ne peut pas grandchose. Surtout qu’aujourd’hui, cette âme en lui et autour de lui est aussi polluée par des pensées négatives, des influences extérieures liées à un environnement très technologique, à la télévision, à des agressions visuelles, sonores, à des conflits dans les relations avec les proches, la famille, le travail. Aussi l’opportunité du baptême Essénien qui est de nouveau offerte à notre époque lui permettra de trouver l’impulsion nécessaire pour commencer une vie plus consciente, tournée cette fois vers son âme. Cette méthode puissante permet à celui qui prend conscience que sa vie n’est pas en harmonie avec son idéal de lumière de se reconnecter à la source divine pour retrouver en lui et autour de lui la clarté et la pureté dont son âme a besoin pour le guider. de l âme On porte réellement une âme en soi comme une femme porte un enfant. Il faut en prendre soin, la nourrir, lui permettre de grandir, de se développer. La libération de l’âme  La méthode du baptême Essénien permet à l’âme de redevenir l’intermédiaire entre l’esprit et l’homme. Il enlève comme un voile qui retient l’âme prisonnière. L’âme ainsi libérée est un lien avec les mondes subtils et divins, un véritable pont de Lumière permettant l’accès direct à la source divine, à la connaissance directe, au chemin lumineux qui apporte le bonheur. Le baptême essénien peut donc se vivre à différents niveaux suivant son propre degré d’engagement et de préparation. C’est pourquoi il est tout à fait possible de le faire plusieurs fois dans sa vie afin d’accroître la Lumière de l’âme en soi. Le premier niveau permet de prendre conscience que l’on porte en soi une belle Lumière, une pureté de l’âme. C’est une vie et une sensibilité qui sont plus grandes que le corps et que la vie du corps. Le deuxième niveau consiste à prendre conscience que l’on porte réellement une âme en soi comme une femme porte un enfant et que l’on doit en prendre soin, la nourrir, lui permettre de grandir, de se développer. Le troisième niveau consiste à être porté par l’âme, à être inspiré par elle et à la laisser guider la vie et agir avec une grande confiance, un discernement lucide et un bon sens serein. La quatrième étape est d’être un avec l’âme et de se préparer à l’union avec la Lumière de l’esprit. C’est l’étape de l’Ecole des mystères et des secrets du royaume du Père. La porte de cette étape s’appelle la Ronde des Archanges.

 
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s