Ce qui se passe après la mort, la vie après la mort

Il existe de nombreux livres relatant des expériences sur la mort, mais ils ne parlent pour la plupart que du « passage », tel qu’il est décrit par des personnes qui sont revenues dans leur corps. Ce livre est très différent, car l’auteur a accompagné de nombreuses âmes de l’autre côté et il a été voir derrière ce passage, une fois que l’âme quitte définitivement le corps. À travers les récits de ce livre, nous pouvons constater qu’il y a plusieurs étapes, plusieurs rencontres à vivre de l’autre côté. Ce sont des récits d’une grande richesse et d’une profonde sagesse, qui nous mettent face à une réalité que nous devons connaître absolument pour bien nous préparer à notre dernier voyage. Ce n’est pas parce que nous n’avons plus de corps que nous ne vivons plus. Au contraire, sans notre véhicule physique, nous entrons dans des mondes encore plus vivants que le monde matériel. Voici un livre qui vous préparera à la mort et qui vous permettra d’aider ceux qui y sont confrontés, car vous saurez et comprendrez ce qui se passe vraiment de l’autre côté du voile. Le seul livre qui parle réellement de l’ultime voyage, du dernier souffle jusqu’à l’arrivée au lieu où l’on vit sans corps.

Table des matières

Introduction

De tout temps, les Esséniens se sont intéressés aux Mystères de la mort. Les anciens sages et guides de l’humanité, comme les Pharaons, le Bouddha ou le Maître saint Jean, connaissaient une partie de ces secrets, qui n’étaient transmis qu’aux initiés. Dans la continuité de la Tradition, les Esséniens contemporains développent ce savoir, qui est celui de la création du corps d’immortalité. Il est important pour le lecteur de comprendre que les enseignements contenus dans ce livre ne sont pas apparus de nulle part. Ils se sont développés par le biais d’évènements qui ont permis à Olivier Manitara de comprendre un peu mieux le monde de la mort…

Les Mystères de la mort

Au cours de la célébration de Michaël 2010, l’Archange transmit un message dans lequel il donne des clés sur la sagesse qui animait les anciens Mystères sacrés. Durant l’automne qui suivit, Olivier Manitara donna plusieurs conférences sur ce psaume, dont l’une qui abordait plus particulièrement le sujet des Mystères de la mort.
« L’Archange Michaël nous parle d’un monde caché derrière les mondes, le monde de la mort : « La mort n’est pas ce que vous croyez, ce que vous imaginez ; elle est un monde bien vivant et réel. Seuls les vivants immortels, ceux qui ont été bien préparés peuvent traverser ce monde caché derrière les apparences et atteindre en toute sûreté l’autre rive, là où les Mystères peuvent regagner leur pureté originelle. »…

Prépare ta mort en étant vivant

« Prépare ta mort en étant vivant. Conduis la vie au-delà de la mort. » Nourrissez-vous de ce commandement car il est grand. Tel que vous êtes maintenant, vous ne pouvez le comprendre car vous êtes pris par le tourbillon de l’eau du monde des hommes. Puissant est ce tourbillon et c’est pourquoi vous devez vous concentrer sur ce commandement afin qu’un transfert ait lieu et que sa sagesse s’éveille en vous. La mort doit devenir une source d’éveil et d’inspiration. L’homme doit percer ce mystère car en lui est cachée la juste compréhension de la vie. Vous vous demandez ce qu’est la mort et comment le passage et le voyage se feront… Il est facile de le savoir pour celui qui sait méditer, étudier et qui cultive le grand calme…

Accompagner l’âme dans l’au-delà
Hommage à Arlette et Sabine

En octobre 2007, à la suite du décès de deux Esséniennes, Olivier Manitara écrivit une lettre à ses élèves. C’était la première fois que des Esséniens traversaient le voile de la mort et il les accompagna dans ce cheminement pour faciliter leur passage, apprenant par le fait même de leurs expériences.
Mes bien-aimés, recevez tout mon amour ainsi que le soutien de ma pensée pour que vos vies soient tout entières baignées dans la Lumière de la sagesse et du bonheur. Deux Esséniennes, qui étaient dans la Ronde des Archanges, ont perdu leur corps physique juste avant la grande célébration de l’Archange Michaël. Cela a été un choc pour moi et pour un grand nombre dans la communauté essénienne car nous portions ces sœurs dans nos cœurs. Le départ de ces deux Esséniennes nous a en quelque sorte forcés à porter notre attention sur le mystère de la mort…

Mourir en Essénien
Hommage à Éliane Tolérance

En mars 2008, une troisième Essénienne passa dans l’autre monde. Sa mort permit à Olivier Manitara de s’approcher de nouveau des Mystères de la mort et de poursuivre ses enseignements, ainsi qu’à la Nation Essénienne de développer le service de l’accompagnement de l’âme après la mort.
Mes bien-aimés, Notre sœur Éliane Tolérance a quitté son corps physique le 12 février. C’est la troisième sœur qui était dans la Ronde des Archanges et qui nous ouvre le chemin de « l’autre monde » ou du « suprasensible », comme l’appelait Rudolf Steiner. Arlette était une fondatrice de notre Nation. Sabine était une Essénienne de cœur. Éliane est venue vers nous à la fin de sa vie et a dû tenir la corde deux fois. Les prêtres, les vestales et les Esséniens du Village de Terranova se sont assemblés dans le temple de la Ronde des Archanges pour accomplir les rites de passage et les veillées de la Lumière. Cela est noble et il faut le souligner. Le Village de Terranova est véritablement un haut lieu de Lumière, peuplé d’êtres élevés, doux, simples et justes…

Préserver la conscience et triompher de la mort
Hommage à Éléonore Courage

Le développement de la science de l’immortalité des Esséniens s’est fait progressivement, au fil des évènements et des expériences qui ont permis au savoir vivant de se poser. C’est une goutte de sagesse du monde divin qui vient et se dévoile peu à peu, au fur et à mesure que les Esséniens avancent sur le chemin qui est le leur. Un peu plus d’un an après le passage dans l’autre monde d’Éliane Tolérance, une quatrième Essénienne, Éléonore Courage, décédait, permettant de nouveau à Olivier Manitara de soulever le voile du mystère et d’observer le cheminement d’un être qui entreprend le grand voyage dans l’au-delà.
Mes bien chers ami(e)s, recevez ma pensée la plus belle et affectueuse afin que l’Ange de l’Amour vous entoure et vous protège dans la vie. Comme certains d’entre vous le savent, notre sœur bien-aimée Éléonore Courage a passé le voile des mystères alors qu’elle était opérée dans un hôpital, sous anesthésie. C’est la quatrième Essénienne qui expérimente le grand passage tout en tenant la corde de la Ronde des Archanges…

Ouvrir le passage de la mort
Saint Jean l’Essénien

Le voyage dans l’au-delà du Maître saint Jean a été une grande bénédiction pour l’humanité. Il a ouvert le passage de la mort, emplissant l’autre monde d’une présence divine. Il a traversé les mondes de la Lune, de Vénus et de Mercure, jusqu’à la sphère du Soleil, où il a constitué un corps de Lumière, un corps qui a ouvert un chemin de paix pour tous les hommes qui font le grand voyage. Voici son histoire.
À l’âge de soixante-huit ans, saint Jean a quitté son corps et s’en est allé de l’autre côté du voile de la vie. Cela faisait un an que ses forces le quittaient et qu’il était fatigué dans son corps et dans sa tête. Au moment de son départ pour l’autre monde, il n’avait vraiment plus de vitalité. Il savait qu’il allait partir et il a prévenu ses élèves. Il a transité dans une grande paix. Pendant trois jours, il a été veillé dans un caveau de pierres ouvert. Comme lui-même l’avait enseigné pendant une grande partie de sa vie, ses élèves ont pratiqué toutes les cérémonies pour la libération de l’âme et pour ouvrir le chemin de la Lumière. Ils ont entouré le corps du Maître d’un cercle de fleurs qui représentaient le cercle des Anges et la protection divine des vertus. Pendant les trois jours, ils se sont reliés pour chanter, prier, prononcer des paroles de Lumière et lui constituer un corps divin…

Préparer notre prochaine vie
Christian Rose-Croix

Le Maître saint Jean s’est réincarné en cet être exceptionnel qu’était Christian Rose-Croix, ce Fils de Dieu qui est à l’origine de l’ancien et mystique Ordre de la Rose-Croix. Dans l’idée d’honorer la mémoire de ce Maître et de transmettre un enseignement sur la réincarnation et l’importance de préparer notre prochaine vie, Olivier Manitara lui consacra une conférence.
« Parler de Christian Rose-Croix, c’est parler d’un être qui travaille depuis très longtemps à l’éducation de l’humanité à travers de nombreuses incarnations. Il fut Hermès Trismégiste, le « trois fois grand » qui en Égypte a inventé l’écriture et les hiéroglyphes, la parole écrite. Il a également œuvré auprès du Maître Jésus en tant que saint Jean. Plus tard, il sera le comte de Saint-Germain, qui a essayé d’empêcher la Révolution française. C’est un être qui a inspiré les plus grands savants. Son but a toujours été de conduire les hommes vers le savoir et l’éducation…

Sauvé par sa noblesse
L’abbé Pierre

Au fil des années, Olivier Manitara eut la chance de suivre le passage dans l’au-delà de plusieurs êtres, tel l’abbé Pierre. En conférence, il raconta son histoire, qui nous permet de mieux comprendre ce qui nous attend.
« L’abbé Pierre était un être vrai qui parlait avec son cœur. C’était un homme extraordinaire mais il était limité par l’égrégore auquel il appartenait. Il a été le summum de ce que peut produire l’arbre de l’Église catholique, la plus haute maîtrise de cette institution. Malheureusement, les Catholiques ne l’ont même pas reconnu, ils ont combattu contre lui, ils l’ont asservi. Cet homme a été dupé par ceux qu’il croyait servir…

Un repas pour les forces sombres
Jean-Paul II et Adolf Hitler

Jean-Paul II était un grand homme, un homme à la foi inébranlable, un véritable fidèle du Christ, et c’est ce qui l’a sauvé de l’autre côté. Adolf Hitler, lui, n’a pas eu cette chance…
« Jean-Paul II a été honoré comme un grand pape : il a fait des œuvres qu’on peut qualifier de généreuses. Toutefois, il n’était pas un envoyé de Dieu, un missionné, il était un homme. Quand cet être est mort, il a été entièrement déchiré par des chacals. Les Égyptiens avaient fait du chacal le Dieu Anubis, le Dieu des morts : si tu n’es pas pur, il te dévore. Lorsque Jean-Paul II est parti comme une âme, ils sont venus en meute pour le dévorer. Pour lui, cela a été une bénédiction. Il a tout de suite compris quand il les a vus venir vers lui. Il a dit : « Vous voulez me dévorer ? Dévorez-moi ! Je ne veux pas vivre avec tout cela. » Et il s’est laissé dévorer…

Porter un masque pour ne pas se faire attraper
Michael Jackson

La Tradition essénienne s’intéresse toujours à l’essentiel en chaque être : la vie. Avant de nous intéresser à la mort, il faut comprendre ce qui vivait dans l’âme de Michael Jackson au-delà de tout le bruit du monde.
« Michael Jackson était un Américain dans l’âme : un être bon, gentil et généreux. Ces qualités transpiraient de lui. Comme beaucoup d’Américains, il avait une âme d’enfant, d’une grande simplicité et d’une grande candeur. Il ne pouvait pas vivre dans le monde, il ne savait pas comment. Il ne savait finalement faire que deux choses : chanter et danser…

Une vie intérieure multipliée
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Omraam Mikhaël Aïvanhov était un grand Maître, un Fils du Soleil. En 2006, Olivier Manitara a écrit un livre qui lui rend hommage, et dans lequel il répond à des questions sur sa mort.
Olivier, peux-tu nous parler de ce qui s’est passé lorsque le Maître Aïvanhov a quitté son corps ?
Beaucoup de choses se passent lorsqu’un Fils du Soleil quitte son corps ! Je vais donc me limiter à la conscience et la sensibilité du Maître… Lorsqu’on quitte son corps et qu’on a conformé sa vie à une discipline sacrée et à une philosophie – et plus encore lorsqu’on les a enseignées -, tout ce qui a été croyances, pensées, conceptions… devient autant d’êtres réels dans l’autre monde…

Une vie active et consciente dans l’au-delà
Peter Deunov

e Maître bulgare Peter Deunov faisait lui aussi partie de la lignée des Fils du Soleil. Dans son livre Hommage au Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov, Olivier Manitara traite de son passage dans l’au-delà.
Tu nous as parlé du Maître Aïvanhov, mais peux-tu nous dire où l’âme du Maître Peter Deunov est allée après le passage de la mort ?
Le Maître Peter Deunov a vécu un peu la même expérience que le Maître Aïvanhov : il a vu son École envahie par les dragons, mais il a eu la grande satisfaction de percevoir la gloire et la lumière allumées dans le Maître Aïvanhov. Il a compris alors que son enseignement était dans la victoire. Une partie de son âme est restée à côté du Maître Aïvanhov pour le soutenir dans ses épreuves et ses réalisations, alors que l’autre partie, la plus importante, a été sollicitée pour accompagner et guider l’âme collective du règne animal…

Se construire un corps de Lumière
Wolfgang Amadeus Mozart

En avril 2011, Olivier Manitara consacra une conférence à Wolfgang Amadeus Mozart, abordant le sujet de la mort et de la continuité de conscience, qui est l’un des buts des Esséniens : se créer un corps d’immortalité pour préserver la mémoire après le passage de la mort.
« La mort est un sujet qu’on n’aborde pas facilement et qui demande un grand respect et une grande humilité. Pour essayer de comprendre vraiment ce qu’est la mort, on doit l’approcher dans la plus grande neutralité. Mozart n’était pas qu’un homme, c’était un génie, un génie de la musique. Il était en contact avec un monde divin. Il avait des écritures, des organes à l’intérieur de son corps qui faisaient qu’il était capable d’entendre la musique divine que les humains ordinaires ne peuvent pas entendre. On ne peut pas imaginer à quel point il baignait dans la musique. Le vent souffle, quelqu’un parle : Mozart entend de la musique…

Un papillon, messager d’un autre monde

En mai 2009, lors du séminaire sur l’École de l’Archange Gabriel et le Cercle des douze, un soir où une cérémonie était prévue, Olivier Manitara décida de l’annuler, sans plus d’explications. Le lendemain matin, il raconta à l’assemblée ce qui l’avait poussé à faire ce choix la veille.
« Il est arrivé quelque chose d’étrange hier soir. Je vous ai dit que je ne voulais pas faire la cérémonie. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y avait un papillon qui volait au-dessus des mandalas. Si on avait réalisé cette cérémonie, on l’aurait sûrement tué en allumant les bougies, car il se serait brûlé les ailes. Ce papillon était notre sœur Sabine, qui est partie de l’autre côté du mystère il y a deux ans…

L’accompagnement de l’âme

La Fondation Essénia propose un service d’accompagnement de l’âme aux Esséniens comme aux non-Esséniens. Il s’agit seulement d’en faire la demande. Ce service se fait durant les trois jours qui suivent le départ du monde physique. Tout d’abord, des vestales consacrées procèdent à la préparation du corps, à la toilette et à l’habillage de la manière suivante :

  • on applique du baume des Archanges sur la fontanelle, sur le front, sur les yeux, derrière les oreilles, à l’intérieur des mains, sur la poitrine, au niveau du nombril et sous les pieds ;
  • on met une couronne de fleurs autour de la tête du défunt ;
  • on pose les mains du défunt sur son cœur et on les entoure de fleurs ;
  • on enveloppe le corps dans du lin blanc, c’est-à-dire dans la pureté, dans la robe de lumière ;
  • on écrit le nom de l’Ange et, s’il l’a reçu, le Nom de la Mère du défunt sur un tissu ou un autre support, que l’on dépose sur son cœur ;
  • on place sur le corps du défunt les autres objets dont il a fait la demande dans son testament, le cas échéant (certains objets pourront être placés près du corps lors de l’inhumation) ;
  • on pose un bandeau de lin blanc imprégné d’huiles essentielles et des plantes autour de la tête du défunt si celui-ci est décédé à cause d’une maladie, ceci afin que la maladie ne se recompose pas dans son prochain corps…

Pour ceux intéressé a acheté ce livre « Ce que se passe après la mort » clique sur le lien suivant: ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s